Kit_Taotronics1

Produits en vogue et sujets au coeur de l'actualité, les kits main-libre dédiés à la voiture ont la cote en ce moment. En effet, avec la loi visant l’interdiction des oreillettes, beaucoup de conducteurs vont devoir se tourner vers des accessoires alternatifs s’ils veulent pouvoir continuer à prendre des appels en voiture en toute sécurité. Après vous avoir présenté la version signée par la marque iClever et prénommé Himbox, voici celle de chez Taotronics. Nouveau modèle mais également nouveau concept, les marques ne se copient pas et les produits sont radicalement différents, tant niveau design que niveau utilisation.

Présentation

Kit_Taotronics3

On ne va pas se mentir, de premier abord, ce produit possède une forme si insolite qu’on en aurait même du mal à deviner à quoi il peut bien servir. Pour preuve, mettez au défit votre famille ou vos amis de vous dire ce qu’est cette chose étrange et amusez-vous des réponses qu’ils pourront vous donner. Plus sérieusement, l’emballage du Taotronics ne contient pas grand-chose à part un tube flexible avec embout allume-cigare, un récepteur avec des molettes et des boutons, et une notice souffrant du manque de la langue française. Sur ce point, je vous conseillerais vivement de contacter le revendeur pour en obtenir une traduction. Le tout est d’un beau noir brillant avec de belles finitions et des touches et molettes argentées. Le récepteur, petit appareil de forme cylindrique recueille en lui seul toutes les fonctions principales du produit. C’est donc à ce niveau que vous trouvez le bouton d’allumage (servant également au lancement de l’appairage Bluetooth, à mettre en pause et reprendre la musique, et à décrocher et raccrocher lors d’un appel téléphonique), la molette du volume, les boutons de navigation pour la musique et une seconde mollette servant à régler la fréquence radio de l’appareil. Le tube flexible, qui sert à alimenter le récepteur, comporte également un port usb, très pratique pour recharger son portable tout en conduisant.

Principe

Kit_Taotronics2

On pense souvent, à tort, que moins la boite contient d’éléments, plus simple sera alors l’installation mais ce n’est justement pas le cas du Taotronics. Vous risquez fort de vous retrouver désemparés avec votre nouveau joujou et, si vous ne maitrisez ni l’anglais, ni l’allemand et encore moins le japonais, la notice fournie ne vous sera pas d’un grand secours. Même moi, et c’est peu dire, il m’aura fallu une bonne demi-heure pour comprendre le concept de ce produit et surtout son fonctionnement. Mais une fois que l’on a fini par dompter le concept, l’installation et l’utilisation s’avèrent très simples. Je vais donc vous expliquer le principe, histoire de vous faire gagner un peu de temps.

Le tube flexible coudé, qui se branche à la prise de l’allume-cigare de votre voiture, est en fait le support du récepteur. Ce dernier se fixe au moyen d’une fiche aimanté. Jusque-là, j’imagine que vous me suivez et vous n’aviez certainement pas besoin de moi pour accrocher ces deux parties. C’est donc ensuite que les choses se compliquent un peu et méritent quelques éclaircissements. Le récepteur communique par liaison Bluetooth avec votre smartphone. C’est un peu la raison « high-tech » pour laquelle je vous teste ce produit sur mon blog. Oui,  mais comment le récepteur communique-t-il avec l’autoradio ? Contrairement à la version d’iClever, le Taotronics ne possède aucun câble ni prise pour relier le kit au système hifi de votre voiture. Le secret réside donc dans un second système de communication, système pourtant très vieux mais souvent oublié, la liaison radio. En effet, nul besoin de câble puisqu’il suffit de régler une station sur votre poste de radio et de régler la même fréquence sur le récepteur du kit. Quelle fréquence peut-on utiliser ? N’importe laquelle fera l’affaire. Mais comment faire si mon poste de radio ne me propose que des fréquences déjà utilisées pour diffuser de la musique au grand public ? Aucune importance, une fois que vous aurez réglé cette même fréquence sur le récepteur, la liaison prendra immédiatement le dessus sur la station de musique et vous serez connectés au récepteur Taotronics. Je résume donc pour celles et ceux que j’aurais perdus en route : liaison Bluetooth entre le smartphone et le récepteur, et liaison radio entre le récepteur et le poste de radio. J’insiste donc sur le fait qu’aucun câble n’est nécessaire, la liaison se fait intégralement sans fil.

Utilisation

Kit_Taotronics4

Après avoir branché le récepteur au tube flexible, il vous suffit d’insérer le tout dans la prise allume-cigare de votre voiture. Selon le modèle de cette prise, vous risquez de trouver ce branchement quelque peu instable. En effet, le tube s’enfonce peu et pivote avec le poids du récepteur si l’endroit sous le tableau de bord s’avère trop incliné. Il ne faut donc pas hésiter à jouer avec la flexibilité du tube pour trouver une position qui le maintienne au mieux. De même si vous ne souhaitez pas être gênés pour passer les vitesses. Ce branchement est nécessaire au rechargement du récepteur mais une fois la batterie de ce dernier totalement chargée, vous pouvez parfaitement l’utiliser sans cet attirail et le poser simplement sur le tableau de bord. Ensuite, un appui long sur le dessus du récepteur permet de lancer l’appairage de l’appareil avec votre smartphone. Il apparait alors sous le nom de « TT-FT02 » dans la liste des connections Bluetooth disponibles dans les réglages du téléphone. Le jumelage se fait comme avec n’importe quel appareil et aucun code ne vous est demandé pour qu’il soit reconnu. La liaison Bluetooth étant ainsi effectuée, il vous suffit ensuite de régler, à l’aide de la molette placée sous le cadran, la fréquence voulue. Aucune fréquence n’est imposée, il suffit simplement d’utiliser la même entre le récepteur et votre poste de radio. Une fois ces réglages identiques, la liaison radio est effectuée.

Cette double liaison vous permet donc, à la fois d’écouter des contenus (musique, podcast…) de votre smartphone en profitant directement des enceintes hifi de votre voiture, mais également de passer et prendre des appels. Pour cela, un appui sur le bouton multifonction situé au-dessus du récepteur permet de prendre un appel entrant, mais sert également à raccrocher. Pour rester sur ce bouton  multifonction, c’est aussi lui qui met en pause et permet de reprendre la lecture des chansons lorsque vous écoutez de la musique.

Verdict

Le concept est basé sur une idée excellente : faire coïncider deux technologies utilisant la liaison sans fil pour connecter ce produit à votre système hifi de voiture. Ainsi, le récepteur est compatible quel que soit votre poste de radio, même les plus anciens. Une fois que l’on a saisi le principe, l’installation est très simple et ne nécessite aucun branchement. Le bémol sera que, malgré la bonne idée, la liaison avec le poste hifi semble instable. En effet, le son est assez faible, si bien qu’il faut pousser les enceintes pour entendre correctement la musique, ce qui entraine des souffles désagréables dans les baffles. Certains conseillent de pousser le son du téléphone et de réduire les baffles de l’autoradio. Une idée pas bête du tout qu’il faudrait essayer. Le constat reste le même au moment de prendre un appel : le signal se perd par moment ce qui fait que l’on rate quelques secondes de conversation. Vous me direz, on s’en fiche, il suffit de faire répéter son interlocuteur : « je n’ai pas compris ta dernière phrase, je passais sous un tunnel ! » ^^ Le tube flexible n’est pas spécialement pratique à faire tenir lorsqu’il ne se fixe pas bien sur la prise allume-cigare. De ce fait, j’aurais, pour ma part, préféré brancher directement le récepteur à la prise sans passer par ce tube.

Conclusion

(+) Compatible avec tous les systèmes hifi de voiture, connexion exclusivement sans fil

(-) Concept déroutant au début, fixation instable, quelques pertes de signal

Infos complémentaires : site du fabricant