Sechoir_uspicy1

Même si l’ensemble des produits présentés sur ce blog trouve plus facilement son lectorat chez les hommes, j’essaie de tout de même faire en sorte, lorsque cela m’est possible, de trouver des objets qui pourraient intéresser mesdames mes compatriotes. Ainsi, dans cet article, ce sont mesdames qui sont à l’honneur et à qui s’adresse tout particulièrement ce test. Je compte également vous prouver que « coquette » peut très bien rimer avec « high-tech » grâce à cette toute nouvelle trouvaille : le sèche-ongles de chez Uspicy.

Présentation

Alors, en quoi un séchoir à ongles peut être high-tech ? Tout simplement parce que celui-ci possède la particularité d’utiliser des rayonnements LED et UV pour accélérer le séchage des vernis. Bien sûr, il vous faudra acquérir des vernis spéciaux, tout spécialement conçus pour réagir à ce type de lumière. Autant vous dire que si vous souhaitez bombarder votre bon vieux vernis Sephora, bah, il finira par sécher… mais sans avoir recours à ces rayons.

Sechoir_uspicy2

Cet appareil existe en 2 couleurs : une version noire et une autre blanche. Même si la blanche est moins salissante face à la poussière, par exemple, le coté laqué proposé par le modèle en noir donne un aspect bien plus professionnel. Par contre, l’inconvénient majeur de cette couleur est que la belle surface brillante prend rapidement les traces, notamment celles bien grasse des doigts.

L’appareil est en plastique un peu cheap avec une plaque métallique maintenue sur le dessous par des aimants. A l’arrière, on retrouve une prise pour y brancher l’adaptateur secteur ainsi que des diodes et 3 boutons correspondants à différentes minuteries (20, 40 et 60 secondes). L'entourage en plastique est doté d’un design peu commun avec différentes faces donnant un aspect diamanté. Ça change des habituelles formes carrées ou arrondies, sans avoir une nécessité technique à ce parti pris.

Utilisation

Sechoir_uspicy4

Avant de commencer à utiliser votre machine, pensez bien à choisir scrupuleusement les vernis compatibles avec cette technologie. En effet, il existe sur le marché différentes gammes et une pléiade de marques proposant des vernis gel, semi-permanents et même permanents. Tous ne sont pas au même prix et encore moins de la même qualité. Il n’y a donc pas vraiment de moyen fiable de savoir quel produit choisir plutôt qu’un autre si ce n’est en testant soi-même ou en lisant les commentaires laissés par les autres utilisatrices. Pour ma part, mon test s’est effectué au moyen d’un kit de vernis semi-permanents spécial « French Manucure » de la marque NDED dont j’ignorais totalement l’existence auparavant. Mais cet article concerne l’utilisation de la machine et non pas la qualité des vernis utilisés, ce qui fait que je ne porterai pas de jugement sur la marque des cosmétiques que j’ai choisis.

Préparation des ongles

Sechoir_uspicy3

Pour ma part, j’ai pris le parti de couper et limer mes ongles pour qu’ils soient le plus court possible. En effet, si le vernis venait à tenir ses promesses, et ainsi, durer 2 voire 3 semaines, je risque de devoir supporter de longs ongles de sorcière avant de pouvoir retirer cette couche protectrice. Outre le fait que ça ne sera pas beau, ça ne sera également pas agréable non plus. Autant donc se préparer au mieux.

On coupe, on lime et on polit légèrement le dessus de chaque ongle pour préparer l’application. Et en prime, on le fait au moyen de la lime à ongles offerte par Uspicy dans l'emballage de l'appareil ^^

Ensuite, on pose une couche de « primer », produit permettant de préparer la surface de l’ongle à la pose du vernis. On laisse sécher à l’air libre durant 20 secondes.

Etapes du vernis

Sechoir_uspicy5

C’est alors le moment de poser la couche de « Base Coat » puis les différentes couches de vernis, avant de terminer par une couche de « Top Coat » (Dans certains cas, le Top et le Base Coat sont un seul et même produit dénommé « Twin Coat »). Chaque couche appliquée doit faire l’objet d’un séchage au moyen de la lampe UV. Pour cela, rien de plus simple puisqu’il suffit de choisir le temps de séchage nécessaire (généralement précisé sur la fiole du vernis) entre les 3 temps proposés par la machine : 20, 40 ou 60 secondes. Préalablement, il faudra avoir pensé à enfiler un gant spécial, principalement conçu pour protéger vos doigts et votre main des rayons. Pour ma part, je n’ai même pas pensé à en acheter, ce qui fait que je n’étais pas protégée pour ce test (il faut croire que je vis dangereusement pour vous ^^) mais je ne pourrais vous conseiller, tout comme il est également conseillé dans la notice du fabricant, d’en faire rapidement l’acquisition, surtout si vous comptez utiliser cette machine très régulièrement. Les rayons UV sont quelque chose de particulièrement dangereux pour le corps et ne doivent pas être utilisés à la légère, même si toutefois, ceux produits par cette machine sont plutôt faibles. C’est l’exposition prolongée et répétée qui est nocive.

Sechoir_uspicy6

C’est enfin le moment fatidique où l’on place sa main dans la boite étrange, un peu comme la boite à torture de « Dune » ^^ Sur la notice du vernis, il est bien précisé « 2 min sous lampe UV ou 40s sous lampe LED » Et comme ce séchoir fait à la fois UV et LED, j’ai opté pour le temps le plus court, les fameuses 40 secondes. Passée l’appréhension, voici ce que l’on ressent vraiment lorsqu’on place ses doigts sous la lampe : ça chauffe ! Enfin, un peu comme si vous placiez la main sous une lampe de bureau. On ressent la chaleur sans que ce soit forcément désagréable. Je vais toutefois émettre un bémol sur « pas désagréable » car j’ai tout de même ressenti une vive brulure au bout de mon majeur à un moment, ce qui m’a fait immédiatement retirer ma main. C’était le doigt le plus enfoncé sous l’appareil, il était donc peut-être trop près de la lampe. Mon conseil est donc de ne pas entrer complètement la main dans l’appareil et surtout, de sortir les doigts à la moindre sensation déplaisante. Après, si vous sentez que la lampe vous chauffe un peu trop le bout des doigts, faites de petites séances de 10 secondes plutôt qu’une longue de 40 secondes et dandinez gentiment les doigts sous la lampe pour ne pas les garder immobiles. 

Sechoir_uspicy7

Donc je résume 

  1. Application du "primer"
  2. séchage 20s
  3. Pose du "base coat"
  4. Séchage sous lampe 40s
  5. Application des couches de vernis
  6. Séchage sous lampe 40s entre chaque couche
  7. Pose du "top coat"
  8. Séchage sous lampe 40s
  9. Et c’est fini !

Verdict

Sechoir_uspicy8

Des doigts de princesse dotés d’ongles doux et brillants. Sur le papier, ça peut faire sourire mais lorsque vous les portez véritablement, vous n’en revenez pas. De plus, on n’a aucune impression d’avoir un vernis différent de celui de d’habitude : aucun effet de surcouche, ni aucune gêne, ils sont si vite secs qu’on ne les sent absolument pas. Bien sûr, les étapes pour obtenir ce vernis sont longues mais au final, on gagne énormément de temps niveau séchage ce qui fait qu’on s’y retrouve. Même une débutante est capable d’obtenir de très bons résultats et un vernis d’une brillance parfaite. L’intérêt également, avec ce type de séchage, est que le vernis ne sèche pas de lui-même durant la pose. Ainsi, on peut jouer avec la matière, en ajouter ou même retirer le superflu, on ne risque pas de créer d’affreux paquets. On en oublierait presque que, lors de ce test, c’était la machine qui était passée au crible. Mais elle a tellement bien rempli sa mission qu’arrivée à la seconde main, on l’utilise sans même réfléchir. Bref, le rayonnement de 40 secondes, qui est pourtant un temps extrêmement court, suffit largement pour obtenir le séchage nécessaire du vernis.

Conclusion

(+) Des ongles magnifiques en très peu de temps.

(-) Beaucoup d’étapes à suivre. Peut donner la sensation de bruler un peu le bout des doigts.

Infos complémentaires : Site du fabricant