Ces derniers mois, on a vu arriver sur le marché beaucoup de smartphones proposés à des tarifs particulièrement intéressants. En effet, certains peuvent même afficher des prix jusqu’à 6 fois inférieurs à ceux des marques ultra médiatiques ! Mais pour proposer des chiffres aussi alléchants et surtout s’y tenir, ils embarquent forcement des caractéristiques techniques un peu moins poussées que leurs gros concurrents, quitte à privilégier également les matières plastiques à la fabrication moins couteuse. Pourtant, les performances restent toutefois très correctes compte tenu de l’utilisation habituelle que l’on en fait. Après le test du Homtom HT6 de chez Doogee, voici un autre modèle prénommé Victory 4 et proposé, cette fois, par la marque Irulu

PRESENTATION

Smartphone_V4_Irulu1

L’emballage contenant le Victory 4 ne dispose que peu d’accessoires : son chargeur secteur, un kit piéton, un film de protection pour l’écran et une notice de démarrage rapide traduite en français. D'une épaisseur de 8 mm, l’appareil est particulièrement fin et harmonieux. L’écran de 5 pouces possède des coins carrés légèrement arrondis et les touches tactiles de menu, home et retour, sont situées en dehors de la dalle. La bordure toute en bas est dotée d’un petit effet visuel qui ne plaira peut-être pas à tout le monde. La dalle est protégée par un film plastique que le fabricant a lui-même installé. Il n’est donc pas surprenant d’observer des bulles entre le plastique et l’écran, et si cela vous déplait, vous pouvez toujours la décoller. La coque plastique gris métallisé est texturée et très joliment travaillée, donnant l’aspect d’un tissu. Plusieurs points d’accroche permettent de maintenir la coque arrière. Il faut donc littéralement les arracher pour libérer la batterie et accéder ensuite aux emplacements des cartes. Deux slots sont disponibles pour insérer les cartes Sim, et une encoche supplémentaire pour une carte micro-SD. Pour remettre correctement la coque, il faut ensuite appuyer fermement tout autour de la plaque pour replacer chacune des accroches pour qu’elles agrippent bien l’arrière de l’appareil.

Smartphone_V4_Irulu2   Smartphone_V4_Irulu3

Smartphone_V4_Irulu4   Smartphone_V4_Irulu6

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

  • Ecran : 5 pouces Gorilla Glass, résolution 1280*720

  • Processeur : Quad Core Snapdragon 1.1 Ghz

  • Mémoire : 1Go RAM et 8Go ROM

  • Appareil photo : 8MP arrière et 2MP avant

  • Batterie : 2500 mAh

  • Système d’exploitation : Androïd Lolipop 5.1

  • Taille : 72 mm * 144 mm

  • Désimlocké et compatible réseau 3G et 4G

UTILISATION

  • Installation et mise en route

    Smartphone_V4_Irulu5

Comme expliqué plus haut, la coque arrière étant amovible, il est possible d’accéder à la batterie. Egalement, les emplacements pour les cartes Sim et la carte mémoire sont situés juste sous l’accumulateur ce qui facilite grandement leur insertion. Il suffit donc de glisser les cartes pour les introduire dans les encoches correspondantes. Une fois que tout est correctement installé et la batterie totalement chargée, la mise en route du Victoria se fait de la même manière que n’importe quel appareil Android. Le système est disponible en français et, si vous possédez déjà un compte Google, la saisie de vos identifiants permet d’importer toutes vos informations comme les contacts, l’agenda, les mails… le tout en quelques minutes à peine.  

Smartphone_V4_Irulu7   Smartphone_V4_Irulu8

  • Système et applications natives

    screen_irulu1

Sans être exagérée, la résolution est très agréable sur un écran de cette taille. L’écran d’accueil possède une image de fond qui met particulièrement en valeur les tonalités de la dalle. Fonctionnant sous Lolipop, le Victoria propose les fonctionnalités basiques de Google, et les amateurs du système Android ne seront donc pas dépaysés. On y retrouve les applications et les fonctionnalités habituelles du concepteur et seule une icone inconnue nommée « IRULU », et présente nativement sur l’appareil, siège sur l’écran d’accueil. Il s’agit en fait d’un magasin en ligne proposant des appareils de la marque, mais également des accessoires high-tech et d’autres produits du quotidien.

  • Fluidité et réactivité

Si les passages d’un écran à l’autre de l’accueil et dans les paramétrages du système sont fluides, qu’en est-il de la navigation internet et des jeux ? Pour ce qui est du web, que vous le sollicitiez en wifi ou en 4G, les pages se chargent bien et le smartphone ne semble pas souffrir de ralentissement. Mais le véritable test de fluidité repose sur la réactivité du Victoria 4 face à des jeux plus ou moins gourmands. J’ai donc choisi Racing 3D (un jeu de course) et Dr Panda Restaurant (un jeu pour enfant) pour vérifier les performances de l’appareil. L’installation et le lancement de chacune de ces applications se fait tout à fait normalement et, pour ce qui est du jeu de voiture, l’appareil ne souffre d’aucun lag ou lenteur suspects, il utilise même l’accéléromètre (ou le gyroscope) interne pour conduire le véhicule. On sent tout de même le smartphone chauffer un peu sous les doigts mais rien de bien alarmant. Le Dr Panda, quant à lui, ne sollicite pas spécialement de grandes performances mais le visuel est de très bonne qualité. Le jeu réagit parfaitement bien au doigt, pour le plus grand plaisir de Technobaby qui n’a alors pas trainé à s’emparer du Victory 4 !

Smartphone_V4_Irulu11   Smartphone_V4_Irulu12

  • Prises de vue et vidéos

Le smartphone embarquant tout de même 8MP à l’arrière, il est bien évident qu’une vérification de ses performances photographiques s’impose. Ainsi, on remarque que les prises de vue sont guidées par un module intelligent plutôt sympa. Ce dernier s’occupe de calibrer la mise au point, détecte les visages (y compris le nez, les yeux et le sourire) et rectifie la luminosité. Les photos ne se contentent donc pas d’être nettes, elles ont également un très bon piqué et le rendu, même s’il n’est pas comparable à ce qu’on pourrait avoir avec un appareil reflex, est très appréciable pour un smarphone.

Smartphone_V4_Irulu9   Smartphone_V4_Irulu10

Photo_ext_irulu1   Photo_ext_irulu2

Photo_int_irulu1

Avec une extension de mémoire pouvant atteindre 32Go par le biais d’une carte micro-SD, il est possible d’enregistrer des vidéos pour les visionner sur le V4. Ainsi, vos films, séries TV et dessins animés vous accompagnent durant vos déplacements. A l’instar des photos, la dalle apporte un contraste très appréciable aux vidéos et le rendu, même s’il est tout de même fatigant pour les yeux de regarder trop longtemps un petit écran, est excellent.

VERDICT

5 pouces est décidément devenu le standard des tailles d’écran des smartphones. Plus grand, on gagne évidemment en confort mais on perd aussi le coté pratique. Plus petit, il faut bien avouer qu’on a les yeux qui piquent et qui fatiguent vite. Cette taille d’écran est donc le parfait compromis entre l’appareil fonctionnel et nomade, tout en restant agréable. Le Victory 4 est beau, sans chercher à s’imposer par un design ostentatoire ou bling-bling (ce qui revient généralement au même). Ses caractéristiques sont très légères comparées aux appareils proposés sur le marché mais c’est un choix nécessaire si on souhaite proposer quelque chose qui tienne la route et au meilleur prix. Le seul véritable bémol de ce terminal serait donc la capacité de sa batterie. Compte tenu de l’utilisation quotidienne des applications et la connexion en 4G des flux de données, 2500 mAh me semblent vraiment très peu. De ce fait, il faut s’attendre à recharger très souvent son appareil, même si cela dépend de chacun.

CONCLUSION

(+) Design harmonieux, taille fonctionnelle et bel écran

(-) Faible autonomie de la batterie

Infos complémentaires : site du fabricant