Drone_H36_JJRC1

Les drones, quelle que soit leur taille, auront été à l’honneur sur le blog tout au long de l’année 2016. Cela a justement été l’occasion de découvrir des versions 4 ou 6 hélices, mais également, des drones roulants, des envergures minuscules à ceux faisant autant de bruit qu’une tondeuse à gazon, avec ou sans caméra d’ailleurs. Dernier en test pour cette année, JJRC propose son appareil de taille mini : le H36. Une version minimaliste et sobre comparé à certains, mais à un prix plutôt convaincant. Et surtout, une solidité incroyable pour un drone de loisirs !

PRESENTATION

Chacune des hélices de ce drone est protégée par un cerclage en plastique épais, directement moulé dans le carénage du quadricoptère. La taille de ce bolide, ne dépassant pas les 9 cm d’envergure, cela le place immédiatement parmi les modèles les plus appréciés : ils peuvent en effet être emportés partout, sont moins impressionnants durant les vols en intérieur - ce qui en facilite grandement la maitrise - mais également, ils font bien moins de dégâts durant les chutes ^^ La batterie est très petite et se glisse dans un compartiment situé sous le ventre de l’engin. Il est livré avec un lot de d’hélices supplémentaires pour remplacer celles d’origine en cas d’accident fâcheux et bien sûr, sa télécommande.

Drone_H36_JJRC2

CARACTERISTIQUES GENERALES ET TECHNIQUES

  • Taille : 8.5 cm X 8.5 cm

  • Nombre d’hélices : 4

  • Batterie : 150 mAh

  • Type de vol : intérieur

  • Système de contrôle : télécommande 2.4 Ghz

  • Type de déplacement : vol, looping

  • Caméra embarquée : non

  • Résolution vidéo : N/A

  • Gamme de prix : moins de 50 euros

FONCTIONNEMENT

  • Préparation de l’appareil

Drone_H36_JJRC3

La batterie, d’une capacité de 150 mAh, est indépendante de l’appareil. De ce fait, en cas de panne ou de besoin d’alterner avec une seconde, il est possible de s’en procurer un modèle générique dans un magasin de modélisme pour une dizaine d’euros environ. Celle-ci se branche au port USB d’un ordinateur au moyen du cordon fourni pour être rechargée. Attention à ne jamais avoir l’idée de la brancher sur le secteur pour l’alimenter avec le chargeur de votre téléphone, par exemple, vous risqueriez tout bêtement de la griller.

  • La télécommande – principales notions de pilotage

Drone_H36_JJRC4

La télécommande est minuscule et fonctionne au moyen de 2 piles LR06 non fournies. La prise en main de ce petit accessoire ne vaut pas les grosses versions vendues avec les drones de taille plus large, mais on finit toutefois par s’y habituer. Par contre, si vous avez de grandes mains, les commandes risquent de vous paraitre vraiment ridicules. Comme chez ses confrères, la manette de gauche permet de gérer les gaz ce qui fait prendre ou perdre de l’altitude au drone. Pour tourner, il suffit de basculer cette même gachette vers le coté souhaité. La manette de droite contrôle, quant à elle, l’assiette du drone. Elle permet de virer d’un côté ou de l’autre, mais également, de baisser ou relever le nez de l’appareil, ce qui le fait avancer ou reculer une fois en vol. Pour ma part, le modèle testé présente quelques signes de déséquilibre lors de la prise d’altitude, mais cette déviance se rattrape très bien grâce à de petits coups de trigger (ces petits boutons placés près des manettes) ou au moyen du joystick de droite.

  • Ses capacités en vol

Du vol stationnaire au looping effectué grâce au bouton dédié au-dessus du joystick droit, ce bolide se maitrise plutôt rapidement et les séances aériennes sont très agréables Et ce même lorsqu’on est assez limité àl’espace confiné d’une pièce. Il dispose également d’un bouton de « rappel » que je trouve, pour ma part, totalement inutile si l’on garde son drone correctement à vue et à une distance raisonnable lorsqu’on connait la portée d’une télécommande. Avec moi, ce bouton n'a malheureusement pour seule conséquence que de me faire littéralement foncer l'engin dessus ! Flippant ^^

Drone_H36_JJRC5

VERDICT

Drone_H36_JJRC6

Malgré un nom qui ne fait pas spécialement rêver, le H36, petit frère du H20C du même fabricant,est un petit drone bien sympathique. Et il n’y a pas à dire, sur un engin de ce type, les protections d’hélices sont très importantes. En effet, surtout lorsque vous effectuez des vols dans le salon où tout ce qui vous entoure risque de devenir un obstacle pour le petit appareil, le fait de savoir que les pâles sont quelque peu gardées par ces cerclages épais désinhibent les plus frileux pilotes et soulage la peinture des murs. Loin d’être un détail esthétique, on a alors moins tendance à retenir la manette des gaz si l’on sait que le drone ne souffrira que peu de la chute. Son ergonomie est donc bien étudiée, ce qui lui aurait valu le mérite d’avoir une envergure un poil plus grande, même si les tailles mini et micro s’avèrent bien plus appréciées par le public : ces drones font en effet moins « sérieux » que leurs frères de grande taille ☺ Petit, simple et minimaliste, cet appareil devrait convenir à la fois à un pilote débutant mais également, à un public assez jeune même si, encore une fois, les drones ne sont pas des jouets à mettre entre toutes les petites mains.

CONCLUSION

(+) Hélices parfaitement protégées. Drone presque insensible aux crashs

(-) Mériterait une télécommande plus confortable

Infos complémentaires : site du fabricant

bouton_amazon