Enceinte_Eisenmann1

Les enceintes portables sont des accessoires qui s’invitent petit à petit chez tout le monde, que l’on en ait véritablement l’utilité ou non. Objet connecté par excellence, sa prise en main facile la rend accessible même aux moins high-tech des utilisateurs. Egalement, son prix accessible en fait un cadeau idéal à offrir voire à s'offrir soi-même ^^ Celle proposée par la marque Eisenmann possède un design rappelant un peu la version du fabricant Taotronics présentée lors d’un précédent test. Petite, dense et ronde, il s’agit d’un accessoire résolument nomade qui peut à la fois s’emporter partout et trouver facilement sa place au quotidien.

PRESENTATION

Enceinte_Eisenmann2Cette enceinte est vraiment minuscule et pourtant, elle est bien lourde comparé à sa petite taille. Ce détail n’est pas anodin car il donne immédiatement un sentiment de robustesse et de stabilité. Toute ronde, les fonctions dont elle dispose sont accessibles tout autour de son cerclage. On peut donc y découvrir une molette pour contrôler le volume - la même permettant également de gérer les pistes de lecture et mettre en pause - l’interrupteur servant à basculer en mode Bluetooth ou pour lire les chansons sauvegardées sur une carte micro-SD, un slot micro-SD, un micro, un port micro-USB et une LED (Ouf ! Je crois que j'ai fait le tour ^^). Le mode d’emploi fourni par le fabricant est en vrai français, ce qui n’est pas désagréable du tout. Le port micro-USB sert à la fois à la recharge de l’enceinte, cette dernière fonctionnant sur batterie, mais également à relier l’accessoire à un appareil ne possédant pas de liaison Bluetooth intégrée, comme les vieux postes ou les tablettes low-cost (si si, je vous assure ! Certaines tablettes bon marché ont beau être dotée des nouveaux OS, elles n'ont parfois pas de Bluetooth intégré !) A cet effet, le cordon fourni par le fabricant est double, c’est-à-dire qu’il dispose d’un embout micro-USB qui se dédouble en 2 câbles, l’un terminé par une prise jack et l’autre par une prise USB.

Enceinte_Eisenmann3   Enceinte_Eisenmann5 

UTILISATION

  • Préparation

Avant toute chose, on démarre par le petit rituel bien connu du rechargement de l’enceinte, et ce quel que soit le niveau de batterie avec lequel elle est arrivée. On optimise ainsi son bon fonctionnement sur le long terme. De ce fait, il est possible de la brancher directement sur le secteur en utilisant le chargeur d’une tablette ou d’un smartphone, ou bien de la relier au port USB d’un ordinateur mais autant s’armer de patience car cette seconde méthode est assez longue.

  • Association Bluetooth

Enceinte_Eisenmann6

Une fois l’enceinte correctement rechargée, elle est fin prête à fonctionner. Si vous souhaitez utiliser sa fonction Bluetooth, il faut préalablement l’associer à l’appareil avec lequel elle va communiquer. Pour cela, basculez simplement l’interrupteur de l’enceinte sur l’icône « B » et rendez-vous dans les paramètres de votre appareil mobile pour voir apparaitre le périphérique dénommé « S10 ». L’association se fait automatiquement en sélectionnant l’enceinte dans la liste et la charmante voix de l’accessoire confirme l’appairage. Pour ma part, aucun code ou mot de passe n’a été demandé lors de la manipulation, tout se passe de manière rapide et fluide. L’enceinte transmet alors tous les sons qui émanent du smartphone, qu’il s’agisse des notifications, des vidéos, des musiques ou même des jeux.

  • Prise d’un appel

Autre fonction intéressante et liée justement à l’association Bluetooth : la prise d’un appel. Une fois le jumelage expliqué plus haut correctement effectué, l’enceinte est également capable de prendre et passer des appels, permettant à l’utilisateur de garder les mains libres. Son micro intégré capte la voix et le haut-parleur retransmet celle de l’interlocuteur. Une habitude à prendre si on passe de longues heures en ligne avec l’oreille qui chauffe ^^

  • Ecoute sur carte microSD

Dernière fonction qui, pour ma part, rend cette petite enceinte fort sympathique : la possibilité d’y introduire une carte micro-SD pour y écouter les chansons enregistrées. Ainsi, pas besoin d’avoir systématiquement un appareil mobile à proximité, l’accessoire devient parfaitement autonome. Ce détail est particulièrement apprécié lorsque l’on est parent et que l’on souhaite donner à son enfant la possibilité d’écouter des comptines, par exemple. Aucun risque qu’il ne touche au téléphone et les frileux des ondes seront moins inquiets pour leur bébé.

  • Branchement sur prise auxiliaire

Il est également possible de se servir de cette enceinte pour créer un haut-parleur auxiliaire pour un appareil ne possédant pas de liaison Bluetooth. C’est justement le cas des vieux postes, de radioréveils (comme le radioréveil Dabstar proposé par Auna), ou même de certaines tablettes bon marché. Il suffit alors de relier l’enceinte à la prise jack de l’appareil pour récupérer le son et le retransmettre à travers le petit accessoire. Par contre, toutes les fonctions, comme le réglage du volume ou la gestion des pistes de lectures, se font directement sur le poste principal.

VERDICT

Enceinte_Eisenmann7

Durant les trajets en voiture, sur la route des vacances par exemple, les enfants modernes adorent passer le temps en regardant leurs dessins animés préférés. Malheureusement, les tablettes n’ont généralement pas d’haut-parleurs assez puissants pour couvrir le bruit du moteur sans que le son ne se mette à grésiller atrocement. D’autant plus si l’appareil est installé dans un support à l’arrière de l’appui-tête du siège précédent, donc assez loin de l'enfant. Les enceintes portables sont donc une solution intéressante si vous ne souhaitez justement pas que votre bambin passe des heures avec des écouteurs sur les oreilles, ce qui n’est évidemment pas recommandé pour les jeunes tympans. Elles permettent ainsi de gérer confortablement le son, tout en se plaçant assez proche de l’enfant. Le poids de l’enceinte proposé par Eisenmann lui permet également une grande stabilité, même posée sur un accoudoir. Et en cas de coup de frein, sa constitution robuste la rend presque insensible aux chutes dans l’habitacle, ce qui est une très bonne chose. Plus quotidiennement, l’enceinte accompagne facilement tout utilisateur car, posée sur un bureau ou même sur le tableau de bord de la voiture, elle permet à la fois d'écouter de la musique, mais également de prendre et passer des appels téléphoniques en main-libre. A noter qu’elle lit les cartes micro-SD ce qui la rend totalement autonome pour se transformer en minuscule station de musique, discrète et facilement transportable.

Enceinte_Eisenmann4

CONCLUSION

(+) Enceinte minuscule mais dense et robuste. Diverses fonctions très utiles. Mode autonome sur carte mémoire

(-) Attention aux vilaines traces de doigts sur le revêtement !

bouton_amazon