Bracelet_Willful1

Il suffit que les premiers beaux jours débarquent et nous voilà repartis dans de folles considérations pour les activités sportives, les exercices physiques au grand air et les régimes déculpabilisants. Et s’il y a bien un produit qui cartonne ces dernières années, c’est le bracelet d’activité, véritable coach personnel, allié et témoin de nos efforts intenses en matière de fitness. Nous avions déjà découvert le I-GotU l’année passée, c’est donc cette fois au tour de la marque Willful de proposer son propre tracker d’activité pour ce test.

PRESENTATION

Tous les bracelets d’activité proposés à l’heure actuelle paraissent identiques d’un point de vue design : un écran étroit et allongé, un corps également très fin suivant le prolongement de l’écran et un système d’accroche permettant d’être retiré très facilement. Celui-ci ne diffère en rien de ses confrères à ce niveau si ce n’est qu’il est constitué de silicone souple, matière particulièrement légère et agréable à porter. Le système d’accroche se fait grâce à 2 taquets en métal lisse qui, une fois insérés à la bonne longueur, se retrouvent en contact direct avec la peau. Mais par rapport aux autres bracelets testés, le métal ainsi travaillé s’avère une nette amélioration car les picots n’irritent finalement pas la peau, particulièrement sensible à cet endroit. L’écran LCD ne fait pas la totalité du la surface laquée noire en plastique, ce qui est assez étonnant, mais on peut déjà distinguer le fin rectangle réservé à l’affichage. Le reste du cadran n’est que pure apparence, ce qui le rend justement identique aux autres. Le bracelet fonctionne au moyen d’une batterie rechargeable directement sur le port USB d’un ordinateur, par exemple. Et pour cela, il est livré avec un câble USB doté d’un système de clip qui se fixe à l’arrière du cadran pour entrer en contact avec les broches. Une méthode également plus simple et fiable que celles précédemment rencontrées.

Bracelet_Willful3   Bracelet_Willful4

UTILISATION

Bracelet_Willful5

Le Bluetooth émis par l’accessoire ne peut pas être détecté de manière habituelle et directe dans les liaisons sans fil du téléphone. De ce fait, afin de créer un jumelage et le faire fonctionner avec son propre appareil, il est impératif de télécharger l’application « Verifit for heart rate » disponible et téléchargeable gratuitement sur les stores de Google et Apple. L’application, plutôt intuitive, recherche alors immédiatement le bracelet à proximité et s’y relie sans manipulation ni mot de passe. Une fois l’accessoire synchronisé au smartphone, l’écran affiche d’emblée la date du jour ainsi que l’heure, l’icône de la batterie et celui du Bluetooth. Le bracelet fait donc parfaitement office de montre, qui plus est connectée. En effet, en plus d’être un tracker d’activité, il permet également de recevoir certaines notifications émanant du portable, comme les appels, les SMS et certains messages en provenance des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou encore WhatsApp. Ces dernières arrivent en toute discrétion par simples vibrations au poignet. La taille de l’écran ne permet pas de longs discours mais il affiche tout de même, par défilement de quelques secondes, le nom de l’interlocuteur et le message. A noter qu’il faut tout de même sans cesse relancer l’écran pour espérer arriver jusqu’au bout du texte. Par contre, les émoticônes ne sont malheureusement pas gérées. Outre les notifications, le bracelet permet principalement de surveiller le rythme cardiaque, le nombre de pas, la distance parcourue et les calories brulées, ces informations défilant d’un écran à l’autre par simple appui sur le bouton situé sur le côté. On retrouve également toutes ces informations centralisées dans l’application dédiée présentée juste après.

Bracelet_Willful6

APPLICATION DEDIEE

screen_willful2

A l’ouverture, une fois quelques informations personnelles indiscrètes renseignées, l’application propose 3 sections permettant chacune de gérer l’activité cardiaque, l’activité sportive et le sommeil du porteur du bracelet. Quelques chevauchements sont visibles au niveau des écritures, ainsi que des erreurs évidentes de traduction, mais rien de bien alarmant. L’ensemble est fluide, accessible et surtout bien pensé, ce qui n’est jamais gagné sur ce type de logiciel. La séparation des modes – pas, cœur, sommeil – permet de trouver rapidement et facilement l’information que l’on cherche justement à conserver en vue de se surveiller.

screen_willful   screen_willful3

   

VERDICT

Le bracelet proposé par Willful offre les fonctions basiques communes à ce type d’appareil, à savoir surveiller le rythme cardiaque, compter les pas, calculer les distances parcourues et les calories brulées. N’essayez pas de leurrer votre bracelet : les allers et venues entre le canapé et le réfrigérateur ne rentrent pas en compte dans le compteur de pas. A croire que l’appareil est également doté d’une balise GPS qui surveille tous nos déplacements. L’application offre tout de même une petite fonction supplémentaire intéressante avec la surveillance du sommeil. On sait justement que le sommeil n’est réparateur que si le repos se passe dans de bonnes conditions et parfois, certains pourraient bien découvrir que lorsqu’ils pensent dormir, leur corps fait la java, d’où l’extraction du lit aux forceps chaque matin ! A noter que l’arrière du cadran émet une lumière verte par intermittence. Cette dernière est invisible lorsque le bracelet est porté mais si vous prenez pour habitude de le retirer la nuit, la lumière irradie la chambre ce qui peut s’avérer gênant. Loin de remplacer un médecin, ce bracelet est une bonne manière de se motiver à bouger tout en surveillant quelque peu sa santé. On pointe généralement du doigt le manque d’activité quotidienne, véritable fléau des problèmes de poids et de cœur, le bracelet met donc une valeur numérique bien réelle sur les déplacements que l’on croit faire ou non.

Bracelet_Willful2

CONCLUSION

(+) Design sobre et belles finitions. Application simple et intuitive.

(-) Ecran tout rikiki