Xeno1

On assiste actuellement à une véritable explosion du robot de compagnie, notamment du robot-jouet. Noël dernier a justement été un noël très porté sur le high-tech, entre les animatroniques, les robots ménagers et les drones. Dans la lignée des différents compagnons électroniques qui fleurissent dans les rayons de jouets, Giochi Preziosi nous présente Xeno, son étonnant spécimen robotisé.

Présentation

Xeno2

Ne cherchez pas chez lui une quelconque ressemblance avec un animal connu, Xeno est un monstre et ne s’apparente à rien d’autre. A la rigueur, sa bouille, si on fait abstraction de l’énorme crotte de nez qui pendouille de sa narine gauche, me fait quelque peu penser au célèbre personnage de dessin animé Stitch. Son corps est intégralement recouvert de picots en caoutchouc. Cela ne va-t-il pas finir par se désagréger peu à peu avec le temps ? Au final, c’est assez désagréable au toucher et on s’attend à avoir les doigts qui collent et qui puent (!) Bon, d'accord, sur ce point je suis peut-être un peu rude et rassurez-vous, ce n’est pas le cas ^^ Toutefois, cette texture n’est pas spécialement bien choisie et risque également de se salir si votre enfant trimballe son Xeno partout avec lui.

Il se décline en 3 coloris : bleu, orange et rose/violet. Un corps trapu de 20cm, ses oreilles, son cou, ses sourcils et ses bras sont articulés, mais il siège sur son derrière en plastique, incapable de se mouvoir davantage ou de se déplacer. Son corps est souple, et on sent la carcasse en plastique dur sous l’épaisse couche en caoutchouc qui le recouvre intégralement.

Utilisation

Xeno3

Les piles de la bête sont fournies et déjà préinstallées. C’est un très bon point, surtout si votre enfant trépigne d’impatience à l’idée de voir prendre vie son nouveau compagnon. Il est également doté d’un interrupteur ce qui permet de l’éteindre au lieu d’attendre qu’il ne s’endorme de lui-même. Pratique donc si vous l’avez réveillé par erreur ou que vous souhaitez le faire taire pour le laisser accompagner votre enfant à la sieste. On retrouve une technologie semblable au Furby avec de grands yeux électroniques capables d’afficher différentes expressions. Cette fonctionnalité est plutôt réussie. Ainsi, à  la manière d’un personnage de manga, les émotions de Xeno se dessinent, tantôt triste, tantôt joyeux, ou encore taquin. Les quelques paroles qu’il est capable de prononcer sont en anglais, ce qui est très dommage. Le reste du temps, il pète, rote ou pleurniche. Il n’y a pas de capteur sur son corps, il faut donc franchement appuyer sur des boutons placés aux endroits stratégiques pour le faire réagir : ses mains, son nombril, ses pieds, sa queue, sa crotte de nez et sa bouche. Il tête aussi goulument le doigt qu’on lui présente comme le fait une certaine peluche robotisée qu’on connait bien. Il est toutefois sensible à la musique que l'on peut lui proposer et se montre assez enclin à faire connaitre son avis sur vos goûts musicaux ^^

Les jeux

Xeno4

« Wanna play ? » Xeno vous invite à jouer avec lui. Il propose alors une liste de 5 mini jeux préenregistrés dans sa mémoire interne. Vous répondez alors par « oui » ou « non » à chacune de ses annonces en appuyant sur sa main droite pour oui, ou sa main gauche pour non. Mauvais joueur, il pleurnichera s’il venait à perdre et se montrera joyeux s’il gagne. 

  • 1) Beat-a-burp

Xeno effectue une séquence rythmique de rots (eh oui !), le but de ce jeu est donc de reproduire cette séquence, au même rythme, en appuyant sur l’une de ses mains.

  • 2) Lokk-a-where

Xeno ferme les yeux. Le principe est donc de deviner vers quelle direction sera tourné son regard au moment où il rouvrira les yeux. Pour cela, il faut utiliser l’un de ses capteurs : la crotte de nez pour indiquer le haut, la main gauche pour la gauche, la main droite pour la droite et le nombril pour le bas.

  • 3) Burp factor

Il s’agit là d’un jeu mixant le premier et le second : Xeno propose une séquence de regards tournés dans différentes directions. Le but est donc de reproduire la séquence grace aux différents capteurs concernés (la crotte de nez pour indiquer le haut, la main gauche pour la gauche, la main droite pour la droite et le nombril pour le bas)

  • 4) Catcha-Catcha

Xeno ouvre sa bouche comme une carpe affamée. Le but du jeu est d’y glisser son doigt avant qu’il ne la referme.

  • 5) Quikk-a-burp

Xeno aime visiblement pousser des rots. Et ce jeu a donc pour but d’anticiper l’instant exact où il va roter en appuyant sur l’une de ses mains à ce moment précis.

L’application dédiée

Xeno5

Disponible sur Androïd et iOS, l’application Xeno permet d’élever un Xeno virtuel, le nourrir, le soigner, le laver… Elle propose également d’autres fonctionnalités que je n’ai malheureusement pas comprises. Il n’est pas utile de posséder un Xeno pour jouer avec cette appli et inversement, Xeno ne porte très bien sans que l’on ait besoin de la télécharger pour lui. De plus, il est sensé s’y connecter et interagir avec vous lorsque vous jouez aux jeux du Xeno virtuel mais cela ne fonctionne pas à chaque fois.

Xeno6    Xeno7

Verdict

Malgré ses jolies promesses, ce petit monstre est tout de même assez décevant. Commercialisé plus cher qu’un Furby de dernière génération, il n’offre pourtant pas plus de fonctionnalités que le hibou diabolique d’Hasbro. De conception moins attrayante, on sent tout de même qu’il se prédestine à une clientèle de jeunes garçons, même s’il est également proposé dans la teinte violet/rose chère aux petites filles. Sa crotte de nez me pose vraiment un problème et je trouve dommage de l’avoir affublé de cette horreur, déjà que les pets et les rots sont assez limites. A croire que de nos jours, les concepteurs sont persuadés qu’il faut paraitre « crado » pour attirer les enfants ! Peu interactif, pas éducatif du tout, il n’a vocation qu’à faire rire un public très jeune, c’est peut-être pour cela que les adultes risquent de se sentir quelque peu rebutés par son aspect général. Pourtant, il est mignon et le concept semblait bien parti mais au final, on reste un peu sur sa faim quand on le compare à ce qui existe déjà sur le marché.

Conclusion

(+) Aspect général plutôt attachant, choix du personnage assez original, émotions des yeux réussies

(-) Texture vraiment désagréable au toucher, crotte de nez ignoble, fonctions trop limitées

Infos complémentaires : site du fabricant