Powerclip3

Je commence à détenir une belle petite collection de batteries externes compte tenu des différents tests que j’ai été amenée à effectuer ces derniers mois. Entre la batterie à induction de Yonis Shop, la Luster de Ravpower ou encore le Filehub du même fabricant, je serais mal venue de prétendre rater un appel en prétextant que mon Smartphone est en panne sèche ! Ce nouveau test vient donc s’inscrire dans la lignée des batteries de secours qui fleurissent sur le marché des gadgets indispensables à posséder et qui vous améliorent grandement le quotidien.

Présentation

Ce Power Clip possède le plus petit format que j’ai pu essayer avec une taille nomade de 7.5cm X 3.5cm et un poids plume de 35g. Le design est résolument moderne et sobre, très différent de ce qu’on croise habituellement en termes de gadgets. De plus, le toucher tout doux vient s’ajouter au style épuré en donnant une finition veloutée. La prise permettant le branchement aux appareils dépasse et risque de s’abîmer dans un sac à main. Dommage qu’elle n’ait pas été conçue avec, par exemple, un système rétractable, ou plus simplement un embout de protection à replacer dessus, comme pour les clés USB. La batterie dispose d’une jauge permettant de surveiller son niveau de charge. Très pratique car elle permet d’éviter les mauvaises surprises, comme de la retrouver totalement à plat alors qu'elle est sensée secourir votre téléphone, ou bien de la mettre à recharger pour rien. Il aurait également été ingénieux de travailler une forme avec un fond plat pour maintenir le téléphone en position redressée durant la charge. La batterie aurait alors fait office de support pour Smartphone. Le Power Clip est noté comme « compatible avec les appareils Androïd/Windows » mais ne vous fiez pas à cette mention. En effet, cela n’a rien à voir avec le système d’exploitation de votre appareil puisqu’il s’agit tout simplement de compatibilité de connectique. Ainsi, tout autre téléphone, Smartphone, montre connectée… doté d’une fiche micro-USB peut se recharger au moyen de la batterie. Par contre, les produits Apple (iPhone, iPad, iPod) possédant, quant à eux, une prise bien particulière devront se rabattre sur le second modèle de Power Clip, mentionné comme « compatible avec les appareils IOS ».

Powerclip4   Powerclip5

Utilisation

Powerclip2

Avant de l’utiliser pour la toute première fois, et ce même si vous voyez les petites lumières s’éclairer joyeusement lorsque vous appuyez sur le bouton situé sur le côté, il va falloir recharger votre Power Clip. Pour cela, 2 choix s’offrent à vous : la recharger par le biais d’un port USB de votre ordinateur, ou bien en utilisant le chargeur de votre téléphone ou de votre tablette (attention, maximum 1A en sortie). A noter que la recharge est 2 fois plus longue par le biais d’un port USB qu’au moyen d’un chargeur secteur, et qu’il faut compter pas loin de 5 heures avec ce dernier. Une fois votre batterie prête à fonctionner, les 5 diodes restent allumées fixement, vous pouvez donc débrancher le Power Clip et le ranger jusqu’à ce que vous en ayez besoin.

Powerclip7

Cette batterie est adaptée à « pratiquement » tous les Smartphones. Pourquoi pratiquement ? Parce que ce n’est malheureusement pas le cas de mon gros Sony. En effet, les concepteurs de ma phablette n’ont pas trouvé mieux que de se demander : « pourquoi mettre le connecteur de charge en bas ? C’est trop démodé, collons-le sur le côté, là où ça va gêner tous les accessoiristes !!! » Bref, mais avec mon Xperia, j’ai l’habitude d’avoir les prises là où les designers de housses ne les attendaient pas et pour le Power Clip, c’est la même chose car une fois branché, on se retrouve avec une grosse verrue collée à l’oreille ^^ Mais de tout manière, à ce détail esthétique vient se greffer un second problème : le Power Clip refuse de démarrer la recharge du Sony. Peut-être est-ce dû au fait que la batterie du Sony est d’une trop grande capacité par rapport à celle du Power Clip ? (3050mAh alors que la batterie externe n’en possède que 2600mAh) Avec un autre Smartphone, comme un Nokia 930 (2420mAh) ou un Samsung GN1 (2500mAh), ou encore ma montre Smartwatch2 (225mAh), je n’ai pas rencontré ce souci. Ma curiosité m’a poussée à vérifier mes allégations avec une tablette, la Galaxy Note 8 qui possède une batterie de 4600mAh. C’est raté ! La charge démarre sans problème, preuve que le Power Clip n’est nullement impressionné par plus gourmand que lui !!

Powerclip6   Powerclip8

Powerclip9

La recharge se fait en branchant directement la batterie au Smartphone sans même passer par un câble. Ce qui fait que l’on peut très bien la laisser branchée et continuer à utiliser son téléphone pour passer et prendre des appels, surfer sur le net… L’appareil s’utilise normalement et la batterie ne gêne en rien, si on fait abstraction de la protubérance qui siège au bout de l’écran, bien entendu. Et détail important : le Power Clip ne chauffe pas. Pour l'utiliser, il suffit donc d’appuyer longuement sur le bouton situé sur le côté pour voir les diodes s’illuminer les unes après les autres, comme une jauge qui se remplit. Connectez alors votre appareil à la batterie et la recharge démarre toute seule. Une fois complète, ou suffisante selon vos besoins, vous pouvez débrancher votre appareil et appuyer une nouvelle fois longuement sur le bouton pour voir les diodes s’éteindre une à une, comme une jauge qui se vide. La batterie est alors éteinte, attendant que l’on ait de nouveau besoin d’elle.

Test de charge sur un smartphone (Galaxy Note 1)

 

  • Démarrage du test : 10%
  • Au bout de 30min : 37%
  • Au bout d’1h : 60%
  • Au bout d’1h30 : 78%
  • Au bout de 2h : 89% (Power Clip à plat)
    Pour un Smartphone, si la batterie est moyennement gourmande, le Power Clip peut être utilisé que recharger presque complètement l’appareil.

Test de charge sur une tablette (Galaxy Note 8.0)

 

  • Démarrage du test : 0%
  • Au bout de 30min : 10%
  • Au bout d’1h : 19%
  • Au bout de 2h : 37% (Power Clip à plat)
    Pour une tablette, compte tenu des besoins énergivores de ce type d’appareil, le Power Clip ne peut être utilisé que pour gratter un peu de batterie supplémentaire.

Verdict

Powerclip1

Très différent de ce que j’ai pu tester auparavant, le Power Clip se fait une place de choix parmi les gadgets high-tech actuels en conservant les bons critères (taille nomade, belle esthétique) tout en apportant des améliorations importantes là où elles manquaient parfois chez les concurrents (encombrement minimal lors de son utilisation et jauge de niveau de charge). Par contre, et c’est peut-être son principal défaut, l’embout est trop à la merci des chocs, des coups ou encore des saletés présentes dans le fond d’un sac. De ce fait, un capuchon pour protéger la fiche, ou tout autre système permettant de la rétracter, n’aurait pas été de trop. Pour ma part, je réfléchis à lui trouver un étui et la glisse dans une poche intérieure de mon sac en attendant une solution plus adéquate. Gardez bien à l’esprit que sa capacité maximale ne dépassant pas les 2600mAh, vous ne pourrez pas recharger totalement votre tablette avec et s’il vous est toutefois possible de l’utiliser plusieurs fois pour votre montre connectée ou tout autre petit gadget high-tech, ce ne sera pas le cas pour votre Smartphone qui l'engloutira en à peine 2 heures.

Et maintenant, la question que vous vous posez tous et qui vous brûle les lèvres depuis le début. Je sais que vous vous demandez : « Mais à quoi sert ce petit bouton rouge placé bien en évidence sur le dessus du Power Clip ? » Et vous vous attendez à ce que je réponde à cette question !! Héhé ! Et bien… Je n’en sais absolument rien ! Mais une chose est sûre : ce n’est pas un bouton ! Ha bon ? Et oui… ^^

Edit du 8 mars 2014 : Voici enfin l'explication concernant LE BOUTON ROUGE !!! Emtec lève le voile sur cet étrange mystère et je vous le livre en direct, c'est cadeau ^^ :

Pour répondre à vos interrogations concernant le "bouton" rouge placé sur le dessus du Power Clip, ce n'est effectivement pas un bouton, mais le Red Dot, un point rouge qui apparait désormais sur tous nos produits et sert de symbole pour faire identifier le produit EMTEC par le consommateur au premier coup d’œil. 

Merci Emtec pour cette révélation ^^.

Conclusion

(+) Jauge de batterie, peu encombrante à transporter et à utiliser. Jolie design tout en finesse et en sobriété.

(-) Connectique non protégée, capacité de 2600mAh un peu légère.

Infos complémentaires : site du constructeur